le 01/01/2013 :

Immobilier : Des prix qui ne baissent pas



 

Au cours des 12 derniers mois glissants, la baisse des prix de l’immobilier n’a été que de 1,1 % alors que les taux d’intérêt des crédits ont lourdement chuté. Une situation étonnante qui peut s’expliquer grâce à 3 raisons majeures.

 

Les vendeurs ne veulent pas baisser les prix

 

Clairement, comme dans toute situation similaire, les vendeurs veulent obtenir le meilleur prix de leur bien immobilier. Encore plus en période de crise, ces derniers ne veulent pas revoir leurs prétentions  tarifaires à la baisse. Au moment de la négociation, cela entraine de nombreux blocages.

 

Manque de logement = Prix stagnant

 

Aussi, en France, les logements se font rares. A ce titre, selon la loi de l’offre et de la demande, les prix résistent sur le long terme. Malgré les annonces de construction de logements sociaux et à cause de l’affaissement des mises en chantier privés, les prix ne baissent pas.

 

La pierre est une valeur refuge en temps de crise

 

Enfin, comme pendant toutes les crises, certaines niches sont de véritables valeurs refuges. C’est le cas de certaines devises (Franc Suisse par exemple), de certaines valeurs boursières, mais aussi de la pierre, à savoir de l’immobilier.

 

En somme, tant qu’aucune mesure incitant à la consommation n’aura été mise en application, le marché ne pourra pas se débloquer. De plus, les mesures proposées par la Loi de Finances 2013 ne vont pas dans ce sens…








Tags : immobilier
Principaux dossiers
Partenaires