Le crédit immobilier

Le crédit immobilier est une forme de crédit destiné à financer l'achat d'un logement, d'un terrain ou des travaux de rénovation ou d'aménagement et faisant objet d'une réglementation spéciale sur un bien immobilier existant. (Code de la consommation) visant à protéger les emprunteurs.



De même qu'en matière de crédit à la consommation, le Code de la consommation ne cherche pas à définir la notion de crédit immobilier, mais stipule le type d'opérations concernées ou exclues par le dispositif de protection mis en place à l'avantage de ceux qui y ont recours. À ce titre, est considéré comme un crédit immobilier au sens des articles L.312-1 à L.312-3, tout financement : - quelle que soit sa qualification ou sa technique (prêt bancaire, prêt conventionné, prêt épargne logement, prêt à taux zéro...) ; - qui est consenti à titre onéreux par un professionnel du crédit (banque ou société financière) ; - dès lors qu'il est destiné à financer un achat immobilier, qu'il s'agisse de l'achat d'un logement, de sa construction, de l'achat d'un terrain à bâtir, de la souscription ou l'achat de parts ou actions en société donnant vocation à leur attribution en propriété ou en jouissance (phénomène de la multi-propriété ou "time-share") ou de dépenses afférentes à ces opérations dès lors que leur montant est supérieur à 140.000 F (décret n° 88-293 du 25 mars 1988, J.O. du 26 mars, en annexe p.) ; - que cet achat immobilier soit en pleine propriété, en usufruit ou en nue-propriété, à usage d'habitation ou à usage professionnel d'habitation (l'immeuble à usage professionnel et d'habitation doit affecter au moins 10% de sa superficie à l'habitation, article L.242-1 du Code de l'habitation et de la construction) ; - à destination d'un consommateur sans rapport avec son activité professionnelle.

En terme plus simple, les caractéristiques habituelles font en sorte qu'un crédit immobilier est le plus souvent : -constitué sous forme de prêt d'un montant défini - Octroyé par une banque ou un organisme financier spécialisé. - établi sur une durée longue soit plusieurs années ou décennies sauf en cas de prêt-relais couvrant un laps de temps entre l'achat d'un bien immobilier et la revente d'un autre bien où une autre rentrée financière attendue. - à taux fixe sur toute la durée du prêt remboursable par mensualités constantes. - garanti par hypothèque sur le bien, accompagnée d'une assurance vie sur le débiteur, limité à une partie de la valeur du bien, - en général, un apport personnel situé entre 10 et 30 % est exigé.
---
ContenuLibre
Source: http://www.contenulibre.com/


Principaux dossiers
Partenaires